Le Sommet de la Terre, à Rio en 1992, a marqué la prise de conscience internationale du risque de changement climatique, dont les émissions de gaz à effet de serre sont les principaux responsables. De nombreux états avaient pris l'engagement de ramener, en 2000, leurs émissions de gaz à effet de serre au niveau de celles de 1990.

C'est le Protocole de Kyoto, adopté en 1997, qui traduit juridiquement cet engagement. Entré en vigueur en février 2005, il a été ratifié par 172 pays.

Le protocole de Kyoto propose un calendrier de réduction des émissions des gaz à effet de serre. Il comporte des engagements absolus de réduction des émissions pour 38 pays industrialisés, avec une réduction globale de 5,2 % des émissions de dioxyde de carbone d'ici 2012 par rapport aux émissions de 1990.

En décembre 2007, la conférence de Bali a donné une nouvelle impulsion à la mobilisation de la communauté internationale, pour préparer le grand rendez-vous de Copenhague.

En effet, après Kyoto et Bali, les Nations Unies organisent leur prochaine grande conférence des parties sur le changement climatique à Copenhague du 30 novembre au 11 décembre 2009. Le but de la conférence est d’aboutir à un accord global sur le climat et donc sur la réduction de CO2 pour la période post 2012, soit à l’issue de la première période d’engagement du protocole de Kyoto. Des délégations et représentants de 189 pays ainsi que de nombreuses organisations devraient se rendre à Copenhague.

© 2018 ACER ENR. All Rights Reserved.